La vie occultée de Madame Messali Hadj

La vie occultée de Madame Messali Hadj

Mohamed Benchicou

9,50

C’est l’histoire d’un grand amour entre un garçon de Tlemcen et une jeune fille de Lorraine qui rêvait de devenir une autre Coco Chanel mais qui restera, pour les Algériens, la femme sans laquelle rien n’aurait été possible. Émilie Busquant a rédigé le premier texte revendiquant
l’indépendance pour l’Algérie en 1927. Aux côtés du futur leader du nationalisme algérien, Messali Hadj, elle a conçu et confectionné le drapeau algérien qu’on connaît aujourd’hui. Elle a dû diriger seule le Parti du Peuple Algérien, en 1937, quand la direction fut incarcérée.
Elle a déjoué une tentative de collaboration entre le PPA et Hitler… Elle est morte presque seule avant d’être systématiquement effacée de l’historiographie offi cielle.
En exhumant la vie d’Émilie Busquant, l’auteur célèbre à sa façon le 60e anniversaire de l’indépendance algérienne en rappelant qu’elle fut avant tout le fruit d’un élan internationaliste puissant et généreux.

Catégorie : Étiquettes : ,
ISBN

978-2-36013-620-9

Format

12 cm x 17,5 cm

Pages

250

Parution

19 août 2021

Mohamed Benchicou est écrivain, journaliste et ancien directeur-fondateur du quotidien algérien d’opposition Le Matin, suspendu en 2004, et a lui-même été incarcéré pendant deux ans. Auteur de nombreux livres dont la version grand format de ce titre en 2012 et Le Mystère Bouteflika, radioscopie d’un chef d’État (Riveneuve, 2018).

Djanina Messali-Benkelfat est la fille du leader historique algérien et d’Émilie Busquant. Elle a publié Une vie partagée avec Messali Hadj, mon père (Riveneuve, 2013).

~

Paiement sécurisé

Site sécurisé par certificat SSL.
Paiement par carte bleue, Paypal ou virement bancaire

Droit de retour

Vous avez jusqu’à 14 jours après réception de votre colis pour changer d'avis