La matière immatérielle. Quand le théâtre interpelle la science

La matière immatérielle. Quand le théâtre interpelle la science

Jacques Baillon

18,00

Jusqu’ici, les physiciens se sont passés du théâtre pour sonder la matière – « matérielle » ou pas. Et l’on se demande bien comment le théâtre pourrait enrichir la physique qui, sous sa forme quantique, ne l’a pas attendu pour scruter la part imperceptible de la matière.  Mais pour l’un comme pour l’autre, le vide a assurément une existence : la physique ne cesse de déceler ses aspects particulaires ou ondulatoires tandis que le théâtre joue avec lui. C’est la thèse de l’auteur : le théâtre depuis des siècles se penche sur et travaille avec le vide. Et il ne s’agit pas là que des personnages de Shakespeare ou de Beckett qui donnent le vertige. Mieux, il explique ici qu’il est persuadé que les progrès de la science dans l’exploration de l’imperceptible peuvent aider le théâtre à se libérer de sa vocation uniquement significative. Et inversement, le théâtre peut interpeller la science sur la notion de l’Autre, celui auquel on s’identifie sans le remplacer ni l’asservir dans la re-présentation.

Catégorie : Étiquette :
ISBN

978-2-36013-580-6

Format

14 x 21 cm

Parution

20 février 2020

Directeur du Théâtre et des Spectacles au ministère de la Culture (1993-1998) puis directeur du Centre national du théâtre jusqu’en 2013, Jacques Baillon se passionne pour le rapport entre sciences – surtout la physique – et le théâtre. Il est l’auteur de cinq essais dont, chez Riveneuve, Les chiffres au fond des nombres sous le regard du théâtre (2016) et Théorie de la re-présentation, quand le Théâtre tend la main à la Science (2018).

Livraison gratuite

Pour toute commande, où que vous soyez, nous livrons vos titres gratuitement par la Poste
~

Paiement sécurisé

Site sécurisé par certificat SSL. Paiement par carte bleue, Paypal ou virement bancaire

Droit de retour

Vous avez jusqu’à 14 jours après réception de votre colis pour changer d'avis