Dupetit-Thouars – Sur les traces du contre-amiral Abel Dupetit-Thouars

Dupetit-Thouars – Sur les traces du contre-amiral Abel Dupetit-Thouars

15,00

Les îles Marquises en 1842

Christiane Prigent

La découverte des Îles Marquises par les Européens date de la fin du XVIe siècle ; en 1595, le voyageur espagnol Pedro Fernandez de Quiros écrit : « J’ai découvert un paradis terrestre ». Leurs récits de voyage font découvrir à leurs compatriotes l’existence des populations océaniennes, bien différentes des peuples « sauvages » connus jusque-là.
D’autres voyageurs leur succèdent dans l’archipel ; et le Français Étienne Marchand prend possession des « Isles de la Révolution » au nom du roi de France Louis XVI, en 1791. Des missionnaires suivent : protestants anglais dès 1797, français, de l’ordre de Picpus, plus tardivement. Mais en 1842, les Îles Marquises sont vierges de toute occupation coloniale. La France y établit sa souveraineté.
Restée jusqu’ici inédite, la relation de Christophe-Anne de Fontanès fait revivre les Marquises au moment de la prise de possession, car contemporaine des événements. Il y décrit la flore, la faune, les coutumes des Marquisiens avec lesquels il est entré en contact. Il y raconte les péripéties heureuses et tragiques qui ont jalonné le séjour des marins français, ainsi que leur vie quotidienne à Nuku-Hiva.
L’ouvrage apporte une réponse à trois questions fondamentales :
Que sait-on des îles Marquises au moment où le contre-amiral Abel Dupetit-Thouars prend possession de l’archipel en juin 1842 ?
Quelles images ont dans la tête les marins de la Division navale lorsqu’ils débarquent à Vaitahu (île de Tahuata) et à Taihoaë (île de Nuku Hiva) ?
À quoi ressemblent ces îles qui ont inspiré nombre de récits de voyageurs qui y ont fait escale ?
Christiane Prigent est professeur d’Histoire de l’art du Moyen Âge à l’université Paris1Panthéon-Sorbonne. Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages de référence, parmi lesquels : Pouvoir ducal, religion et production artistique en Basse-Bretagne 1350-1575, et Art et société en France au XVe siècle (dir.), publiés aux éditions Maisonneuve et Larose ; Les sculptures anglaises d’albâtre au musée national du Moyen Âge, aux éditions de la Réunion des musées nationaux ; de guide touristique (Le Finistère, aux éditions La Manufacture, Dijon) ; de monographies d’édifices. Elle est co-auteur d’un documentaire Les dessous ont une histoire, diffusé sur Arte (série Thema) en septembre 2005 et 2007.

14 x 21 cm – 228 pages
ISBN: 978-2-36013-010-8

Catégorie :

Livraison gratuite

Pour toute commande, où que vous soyez, nous livrons vos titres gratuitement par la Poste
~

Paiement sécurisé

Site sécurisé par certificat SSL. Paiement par carte bleue, Paypal ou virement bancaire

Droit de retour

Vous avez jusqu’à 14 jours après réception de votre colis pour changer d'avis