Cours, Mounia, sauve-toi

Cours, Mounia, sauve-toi

Jean-Louis Coatrieux

12,00

Mounia est un récit-poème d’une petite fille fuyant la guerre. Le chemin qu’elle prend avec son père est celui de la vie, de l’espoir. Elle se rappelle ses bonheurs d’enfant, ses instants de lumière avec sa mère et son frère. Elle sait qu’elle doit marcher et marcher encore, courir aussi pour se sauver.

Voilà ce qu’en dit Albert Bensoussan, écrivain et traducteur des plus grands écrivains latino-américains dont le Prix Nobel Mario Vargas Llosa, dans sa préface : « Un texte magnifique, tout d’émotion et de retenue, sur le drame des migrants, des réfugiés, des bannis, des rescapés du naufrage. L’un des plus beaux que j’aie lus… »

René Peron, écrivain et sociologue, militant infatigable pour la liberté, conclue : « Mounia est écrit à la première personne. Ce pourrait être moi, peut-être vous, nous… »

 

Chercheur et écrivain, Jean-Louis Coatrieux a publié une vingtaine de livres. Mounia est son troisième dans la collection Arpents des éditions Riveneuve après Appelons-la Marie. Rencontre avec Marie Le France (2012) et Quand le corps fait défaut (2014). Ses derniers ouvrages comprennent des nouvelles (Xiaoling. Nouvelles de Chine, Apogée, 2016), un essai (Alejo Carpentier. De la Bretagne à Cuba, Apogée, 2017) et deux romans (Qui de nous deux sera l’autre ?, 2016, Nés en 68, 2017, La Part Commune).

Catégorie : Étiquettes : ,
ISBN

978-2-36013-500-4

Format

12 x 20 cm

Parution

05 juillet 2018

« Dans cette poésie de Jean-Louis Coatrieux toute en simplicité, l’ouverture au cœur et l’empathie débouchent ainsi sur une adresse à l’esprit du lecteur. L’air de rien, cette figure de Mounia nous bouscule, nous met face à nous-mêmes. Tant est grand l’élan inexpulsable de la vie qui la porte. »

Marie-Hélène Prouteau, dans Le Capital des mots