Léopold Sedar Senghor l’art africain comme philosophie

Léopold Sedar Senghor l’art africain comme philosophie

9,50

Léopolod Sédar Senghor a cherché à exprimer quelle philosophie se lit dans les arts plastiques, les chants et danses ­africains. C’est cette attitude, d’abord herméneutique, de déchiffrage, qui est la vérité de sa philosophie. Afin de relire Senghor, aujourd’hui, il ne faut pas se donner la Négritude trop vite, affronter tout de suite les formules trop bien connues à quoi on résume sa pensée. Il faut savoir d’abord retrouver l’attitude première, la posture herméneutique que Senghor a adoptée dès ses premiers écrits pour répondre à la question qui fut aussi celle de Picasso : que veulent dire les masques africains ? Que disent ces objets que l’on a appelés des fétiches lorsque les dieux en sont partis ? Partant de cette question, Senghor, avec beaucoup de bonheur, a mis à jour une ontologie dans laquelle l’être est rythme et qui se trouve au fondement des religions africaines anciennes. De cette ontologie il a montré que les arts africains constituaient le langage privilégié.

Catégorie : Étiquettes : ,
Auteur

Souleymane Bachir Diagne

Collection

Pépites

ISBN

978-2-36013-5-493

Pages

166

Souleymane Bachir Diagne, l’auteur de cet ouvrage, a enseigné pendant vingt ans la philosophie à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Après avoir été professeur de philosophie et de religion pendant cinq ans à Northwestern University, près de Chicago, il vit aujourd’hui à New York où il est professeur aux départements d’études francophones et de philosophie de Columbia.

Livraison gratuite

Pour toute commande, où que vous soyez, nous livrons vos titres gratuitement par la Poste
~

Paiement sécurisé

Site sécurisé par certificat SSL. Paiement par carte bleue, Paypal ou virement bancaire

Droit de retour

Vous avez jusqu’à 14 jours après réception de votre colis pour changer d'avis