Figures et discours de migrants en Afrique. Mémoires de routes et de corps

Figures et discours de migrants en Afrique. Mémoires de routes et de corps

24,00

Sous la direction de
Abdourahmane Seck, Cécile Canut et Mouhamed Abdallah Ly
Que nous apprennent les figures et discours de migrants sur les mutations contemporaines du continent africain ? Pour répondre à cette question, les contributeurs de cet ouvrage ont croisé les disciplines : linguistique, littérature, histoire, socioanthropologie et sciences politiques. C’est une approche du langage comme praxis sociale qui renvoie à la fonction symbolique des faits langagiers conçus comme actes sociaux et produits en interaction avec une mémoire collective, qui sans cesse se reconstruit. La question de la migration est abordée ici à partir des phénomènes de production et de circulation de la parole ; celle qui marque et recompose des discours et des récits au quotidien, par les hommes et les femmes qui voyagent autant que par ceux et celles qui restent.
Il s’agit tout d’abord de sortir des logiques du Nord, trop souvent globales et géopolitiques, afin d’interroger le fait migratoire depuis le Sud et vers le Sud. Ensuite, les auteurs ont tenté d’opérer un déplacement de focale concernant la provenance des données en passant de l’histoire globale à la micro-histoire, des débats publics aux espaces domestiques, du centre à la périphérie, sans que les seconds ne masquent les premiers. Ce commun souci a garanti ce qui fait le fil d’Ariane de ces contributions qui, tour à tour, nous projettent de littératures en récits, d’itinéraires en itinérances, de la foi à la voie, de la frontière au passage, des corps aux ombres, de la vie à la mort, de l’écho des routes à la mémoire de l’art ou à l’art de la mémoire.
Abdourahmane Seck est historien et anthropologue, chef de section au Centre d’études des religions de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal. Chercheur associé au Centre Jacques Berque – Rabat (Maroc), il a publié en 2010 : La question musulmane au Sénégal. Essai d’anthropologie d’une nouvelle modernité (Karthala).
Cécile Canut est professeure des universités et chercheure en sociolinguistique à l’université Paris Descartes. Elle a notamment publié Langue à l’encan, une nouvelle Europe des langues (2009) et réalisé plusieurs documentaires dont « Ilia di mudjer » (L’île des femmes), au Cap-Vert, en 2014.
Mouhamed Abdallah Ly est chercheur au laboratoire de linguistique de l’Institut Fondamental d’Afrique Noire-Cheikh Anta Diop. Il est co-éditeur des ouvrages : Le halal dans tous ses états (PUL : 2014) et Langue et religion au Sénégal. En exemple une étude des attitudes linguistiques (PAF: 2014).

16 X 24 – 238 pages

ISBN : 978-2-36013-291-1

Catégorie :

Livraison gratuite

Pour toute commande, où que vous soyez, nous livrons vos titres gratuitement par la Poste
~

Paiement sécurisé

Site sécurisé par certificat SSL. Paiement par carte bleue, Paypal ou virement bancaire

Droit de retour

Vous avez jusqu’à 14 jours après réception de votre colis pour changer d'avis