Près d’une cinquantaine de personnes se sont retrouvées dans une ambiance latino à Riveneuve pour accompagner le lancement jeudi 30 mai de l’ouvrage d’Edgardo Scott, Du flâneur au vagabond. Un essai littéraire sur la marche, 28e “pépite” de la collection de poche emblématique de la maison. Il était entouré de sa traductrice Magali Sequera, qui a pu témoigner de ses souffrances à retrouver toutes les citations des auteurs français, argentins et autres largement sollicités, ainsi que de l’universitaire spécialiste de la littérature sud-américaine Annick Louis qui suit l’auteur depuis plusieurs années dans son oeuvre en espagnol. Pour la première fois traduit en français, l’auteur argentin, par ailleurs journaliste et psychanalyste installé à Paris depuis 7 ans, a pu témoigner de l’émotion d’être publié dans la langue de Montaigne dont il avait “subtilisé” Les Essais il y a plus de 20 ans, comme la fin d’un cycle et le début d’un nouveau. Les lectures d’extraits choisis par la traductrice ont permis au public d’apprécier les réflexions de l’auteur sur les différentes façon de marcher : flaneurs, walkmans, vagabonds, pèlerins à travers la littérature, le tout en dégustant un verre de Malbec argentin. L’artiste France Dumas, qui a gravé (sur gomme) le portrait de l’auteur, a illustré ses dédicaces, notamment pour les participants de l’atelier d’écriture qu’Edgardo Scott anime à l’ambassade d’Argentine à Paris, mais aussi pour les écrivains comme le Guatémaltèque Rodrigo Rey Rosa, le Mexicain Miguel Tapia ou l’Argentine Micaela Agostini. Le livre, déjà publié en espagnol en Argentine et en Espagne, a été traduit en italien et publié par notre partenaire Italo Svevo en 2023.

> Pour acheter Du flâneur au vagabond. Un essai littéraire sur la marche, cliquez ici.