La maison du Maroc  à la Cité U. Lieu de mémoire des étudiants marocains à Paris

La maison du Maroc à la Cité U. Lieu de mémoire des étudiants marocains à Paris

Mostafa Bouaziz et Guillaume Denglos

Construite par Albert Laprade, puis rénovée à l’initiative du roi Hassan II en 1982, la Maison du Maroc à la Cité internationale universitaire de Paris rappelle à la fois le riche passé et la modernité de l’architecture marocaine avec un patio andalou, une entrée monumentale ainsi qu’un salon décoré de mosaïque. Elle abrite chaque année, depuis 1953, plus de 200 étudiants, marocains et étrangers. Le pavillon a aussi longtemps été un haut lieu turbulent du Maghreb dans la capitale française. Il a vu passer des générations de résidents tour à tour nationalistes, gauchistes, progressistes, islamistes et technocrates, soit une grande partie des élites qui ont fait le Maroc de la deuxième moitié du XXe et du début du XXIe siècle. Fondée en plein protectorat (1949) par le général Alphonse Juin et ouverte en octobre 1953, peu après l’exil du sultan Sidi Mohamed Ben Youssef, la Maison du Maroc a connu, entre autres, une longue phase d’autogestion entre 1968 et 1970, plusieurs grèves de la faim, des squats, des rénovations architecturales…
Cette histoire et la mémoire qui en découle sont largement méconnues. Au cœur de la Cité, lieu de création d’une utopie pacifiste au milieu des années 1920, elles participent à l’histoire politique et sociale du Maroc colonial puis indépendant, ainsi que des relations franco-marocaines à travers la circulation estudiantine.
Basé sur la méthodologie des lieux de mémoires de Pierre Nora, ainsi que sur des archives inédites et une quarantaine de témoignages oraux, un pan entier de l’histoire sociale et politique du Maroc du protectorat à nos jours est ainsi reconstitué. Bien plus qu’une résidence estudiantine, ce pavillon a été une école du militantisme et de la culture préfigurant les mutations profondes de la société marocaine. C’est cette « fabrique des intelligentsias » bouillonnante de vie et d’utopie que ce livre se propose de décrypter.

Catégorie :
Format

14 x 21 cm

ISBN

978-2-36013-649-0

Pages

392

Parution

22 septembre 2022

Spécialiste de l’histoire du Maroc du XXe siècle, en particulier du nationalisme marocain, Mostafa Bouaziz est diplômé de la Sorbonne, de l’École des hautes études et de l’Université Hassan II Aïn Chock. Professeur d’histoire contemporaine de l’Université Hassan II Aïn Chock de 1982 à 2019, il a dirigé le Centre marocain des sciences sociales et a été conseiller scientifique du mensuel Zamane de 2010 à 2016.

Docteur en histoire contemporaine de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Guillaume Denglos est spécialiste de l’histoire du Maghreb du XXe siècle et de l’histoire de la défense nationale française. Il a publié chez L’Harmattan La revue Maghreb</em>, une publication franco-marocaine engagée (1932-1936) et chez Belin Juin. Le maréchal africain. Il vient également de publier chez Tallandier avec Philippe Vial Histoire de l’IHEDN, penser la défense.

Livraison gratuite

Pour toute commande, où que vous soyez, nous livrons vos titres gratuitement par la Poste
~

Paiement sécurisé

Site sécurisé par certificat SSL. Paiement par carte bleue, Paypal ou virement bancaire

Droit de retour

Vous avez jusqu’à 14 jours après réception de votre colis pour changer d'avis