Culture pop en Égypte. Entre mainstream commercial  et contestation

Culture pop en Égypte. Entre mainstream commercial et contestation

Richard Jacquemond et Frédéric Lagrange (dir.)

26,00

Tout au long des cent dernières années, l’Égypte représente par excellence la culture pop arabe, diffusant par le biais de sa puissante industrie du spectacle des productions et des modèles de référence dans le monde arabe contemporain. Mais la pop culture, dans ses déclinaisons textuelles, iconographiques, musicales, télévisuelles, cinématographiques, sert-elle l’État ? Formate-t-elle l’individu selon une pensée hégémonique alimentant le conservatisme social et la domination masculine ? Détourne-t-elle de la contestation, ou au contraire peut-on repérer dans les productions culturelles qui ne relèvent pas de la « haute-culture » des discours qui viennent déconstruire les représentations hégémoniques ?
Enfin, quelle est la place de la question linguistique dans ces configurations ? La pop culture est-elle nécessairement en langue dialectale et la culture légitime en arabe littéral ?
Un nombre encore limité de travaux récents, essentiellement anglo-saxons dans la foulée des cultural studies, ont pris comme objet la culture populaire dans l’ensemble du Moyen-Orient, et dans ses rapports à la mondialisation. Certains focalisent sur la culture dominante commercialement distribuée, d’autres relèvent plus de la «contre-culture». Mais les rapports complexes entre le pop et le populaire ne sont pas examinés en tant que tels. Ici, l’ensemble des contributions étudient dans le détail des textes, des images et des sons des productions culturelles égyptiennes situées entre pop culture, popular culture, subculture, et mainstream, illustrant la tension entre pop culture et cultures populaires. | 9 contributions scientifiques

Catégorie : Étiquettes : ,
ISBN

978-2-36013-587-5

Format

14 x 21 cm

Parution

04 juin 2020

Richard Jacquemond est professeur de langue et littérature arabes modernes à l’université d’Aix-Marseille et chercheur à l’Institut de Recherches et d’Études sur les Mondes Arabe et Musulmans (IREMAM, CNRS), dont il est actuellement directeur. Ses recherches portent sur l’histoire et la sociologie de la littérature arabe moderne et des échanges traductionnels entre l’arabe et les autres langues. Auteur de Entre scribes et écrivains. Le champ littéraire dans l’Égypte contemporaine (Actes Sud-Sindbad, 2003), il a également traduit une vigntaine d’ouvrages de l’arabe, dont huit romans de l’écrivain égyptien Sonallah Ibrahim.

Frédéric Lagrange est professeur de langue et littérature arabe à Sorbonne-Université et traducteur. Ses travaux ont porté sur la sociologie de la musique au Moyen-Orient, la construction du genre et des transgressions dans les littératures arabes médievale et moderne, et les représentations littéraires de l’oralité dans l’écrit contemporain. Il oriente sa recherche actuelle vers les études cuturelles.

Livraison gratuite

Pour toute commande, où que vous soyez, nous livrons vos titres gratuitement par la Poste
~

Paiement sécurisé

Site sécurisé par certificat SSL. Paiement par carte bleue, Paypal ou virement bancaire

Droit de retour

Vous avez jusqu’à 14 jours après réception de votre colis pour changer d'avis