Cardinal Léon-Etienne Duval

Cardinal Léon-Etienne Duval

20,00

Une grande conscience morale de son temps
Denis Gonzalez

Le cardinal Duval est une figure majeure de l’Eglise d’Algérie. Son rayonnement est tel que certains Algériens souhaitent voir leur pays « s’approprier son image afin qu’il fasse partie de son patrimoine culturel, religieux et humaniste.»
Les Européens confrontés aux tragiques épreuves d’une guerre intestine pour l’indépendance ont diversement accueilli les enseignements de l’archevêque d’Alger. Nombre d’entre eux, attachés jusqu’au bout au maintien de l’Algérie française, l’ont vilipendé (lui attribuant notamment le surnom de « Mohamed Ben Duval »). D’autres ont vu en lui une « conscience », les appelant sans cesse au respect de la dignité de toute personne humaine quelle qu’elle soit, à l’application d’une justice égale pour tous, de même qu’au dialogue et à la fraternité.
Evêque de Constantine en 1947, Mgr Duval proclame dès ses premières paroles publiques ce qui chez lui deviendra un leitmotiv : « les préférences impérieuses de l’amour à l’égard des pauvres, des humbles, de ceux qui souffrent. » Partisan d’une « cohabitation » entre chrétiens, musulmans et juifs, il condamne dès 1955 la pratique de la torture, reconnaît dès 1956 un droit à « l’expression des aspirations légitimes des populations d’Algérie ». Il s’attache à exprimer, des années plus tard, le droit au développement pour le Tiers Monde, le respect dû aux travailleurs migrants, aux personnes en captivité pour délit d’opinion, ainsi que les droits de certains peuples à qui l’autodétermination est refusée…
L’ouvrage, rédigé par un témoin qui l’a « épié de près », revient sur le destin exceptionnel et les valeurs du Cardinal Duval aux travers de ses différentes prises de positions. Un message qui garde toute sa force en ces temps d’intolérance et de xénophobie renaissantes.

Denis Gonzalez, né en Algérie, opte pour une double nationalité au lendemain de l’indépendance. Ordonné prêtre en 1957, il prolonge sa formation à l’Institut Pontifical d’Etudes Arabes de Tunis avant d’être aumônier de Grandes Ecoles, de lycées ou de prisons. Vicaire général du cardinal Duval, il devient, après la démission de ce dernier, Directeur des services Caritas d’Algérie. Aujourd’hui à la retraite, il vit en Algérie et poursuit son engagement au sein d’une fondation et de diverses associations.

Format : 14 X 21 cm – 330 p.
ISBN : 978-2-36013-116-7

Catégorie :

Livraison gratuite

Pour toute commande, où que vous soyez, nous livrons vos titres gratuitement par la Poste
~

Paiement sécurisé

Site sécurisé par certificat SSL. Paiement par carte bleue, Paypal ou virement bancaire

Droit de retour

Vous avez jusqu’à 14 jours après réception de votre colis pour changer d'avis