Les Nouvelles Lettres persanes

Les Nouvelles Lettres persanes

Où en sont les lettres persanes, alors que près de 40 ans se sont écoulés après la chute du régime de Mohammad Reza Pahlavi, dernier roi d’Iran, et que le pays devrait sortir de l’embargo qui le frappe depuis ? Terre de paradoxes, la monarchie dite « éclairée » du Chah, largement ouverte au marché occidental, preneuse du way of life made in USA, a enfanté une république islamique qui n’a eu de cesse de fustiger le « grand satan » américain et ses alliés. Or, durant toutes les années où la rigueur islamique a régné sur le pays, la société iranienne n’a cessé de se moderniser et le peuple iranien est devenu un des plus cultivés du monde oriental.
 
Quels reflets de ces changements et de ces évolutions peut-on constater aujourd’hui dans la culture iranienne ? Il y eut certes, durant les années de braise, où l’Iran s’est retrouvé seul face à la coalisation soutenant l’invasion de l’Iran par l’Irak, une littérature et un art de la propagande. Il y eut sans doute aussi des oeuvres mystiques prisées par un lectorat en quête de sens dans un monde bouleversé par la violence et les privations. Mais il y eut également des courants artistiques alternatifs agissant sur le mode underground, en marge des genres officiels.
 
C’est à une découverte de ces différentes strates que convie cet ouvrage. À un voyage culturel à travers la spécificité persane désormais aux portes de la mondialisation. Qu’en sera-t-il demain ? Le peuple perse, si jaloux de ses racines historiques, saura-t-il résister aux sirènes de l’uniformisation mondiale ? La question demeure entière.